Centre de recherche Saclay - Île-de-France

Fujitsu

Le 19 décembre 2017, Inria et Fujitsu ont signé une convention de partenariat pour un programme de recherche commun autour de l’intelligence artificielle et du traitement de données massives. Dans ce cadre, Frédéric Chazal responsable de l’équipe-projet DataShape au centre de recherche Inria Saclay – Île-de-France, s’engage pour une collaboration de 30 mois.

Soutenir l’innovation digitale en France

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre du plan d’investissement massif que Fujitsu Japon a établi sur cinq ans pour soutenir l’innovation digitale en France. Frédéric Chazal nous rapporte que « dans le volet recherche de ce plan, Fujitsu avait au préalable identifié Inria comme partenaire de recherche, et l’équipe DataShape en particulier, après avoir obtenu des résultats très prometteurs avec des outils développés par l’équipe. »

Le programme de recherche commun avec DataShape porte sur le développement de méthodes d’analyse topologique des données à des fins d’apprentissage (TDA – topological data analysis ). Il s’agit d’un domaine récent et surtout en plein essor dont l’objet est de comprendre et d’exploiter les structures topologiques et géométriques sous-jacentes aux données complexes, notamment celles issues des objets connectées (IoT – Internet of things, internet des objets). L’équipe DataShape a joué un rôle précurseur dans le développement de ce domaine.

Concrètement, cette collaboration passera par le développement d’une palette d’outils nouveaux de nature topologique et géométrique pour l’analyse des données et l’intelligence artificielle ainsi que la résolution de problèmes industriels variés et concrets rencontrés par Fujitsu et ses partenaires.

Frédéric Chazal nous explique que «pour mener à bien ce programme de recherche commun, certains membres de l’équipe DataShape seront amenés à se déplacer régulièrement au Japon. L’un de nos postdoctorants va d’ailleurs bientôt partir au Japon pour une durée de trois mois. Réciproquement, nous accueillerons régulièrement des spécialistes de Fujitsu en France. L’embauche d’un postdoctorant ou d’une postdoctorante pour une durée de deux ans est d’ores et déjà actée avec Fujitsu.»

Confiant dans la réussite de cette collaboration, Frédéric Chazal ajoute que ce partenariat de recherche est basé sur la confiance mutuelle et la transparence entre les équipes d’Inria et de Fujitsu.

Un partenariat gagnant-gagnant

Pour DataShape, ce partenariat va permettre à l’équipe de mieux appréhender les besoins et attentes des industriels. Selon Frédéric Chazal, «en confrontant le fruit des travaux de recherche de DataShape au monde industriel et à ses problématiques, l’équipe accèdera à une meilleure perception et compréhension des besoins et des applications industrielles, et pourra certainement identifier et développer de nouveaux axes de recherche.»

Pour Fujitsu, le partenariat permettra d’enrichir ses compétences et ses offres de produits et services dans le domaine de l’intelligence artificielle. Cette collaboration permettra d’allier le savoir-faire et les technologies du groupe à l’expertise des chercheurs et chercheuses de l’équipe DataShape pour développer de nouvelles technologies d’apprentissage de l’intelligence artificielle, basées sur les mathématiques et l’informatique de pointe.

Un partenariat profitable à tous où scientifiques et industriels vont partager leurs expertises et leurs expériences au profit de la recherche.