Centre de recherche Saclay - Île-de-France

L'équipe Gamma3 récompensé pour sa collaboration avec la société Lemma 

Une collaboration de longue date…

C’est à l’occasion des Rendez-vous Carnot 2018, que les lauréats de cette 8ème édition ont été annoncés. Adrien Loseille, chercheur au sein de l’équipe Gamma3 du centre de recherche Inria Saclay-Île-de-France a remporté le 2e prix FIEEC de la recherche appliquée. Cette récompense est le fruit d’une collaboration de sept ans avec Lemma , une société indépendante de R&D et d’édition de logiciels, d’études et d’expertises basée à Sophia-Antipolis en France et à Houston aux États-Unis.

La rencontre entre Charles Leca et Adrien Loseille remonte à 2011. Après deux années de recherche à Washington (États-Unis), Adrien Loseille rejoint la société Lemma pour résoudre des problèmes de maillages. Spécialiste des maillages adaptatifs , il poursuit ses travaux et répond aux besoins extrêmement pointus de l’entreprise, en créant un logiciel de génération de maillage adaptatif robuste et automatique , point de départ crucial à toutes applications complexes (hydrodynamiques, écoulements transsoniques, interactions fluides-structures, hémodynamiques) qui intéressent des clients dans les secteurs pétroliers, aéronautiques, navals ou agroalimentaires.

Selon Adrien Loseille, depuis 20 ans, les industriels s’intéressent de plus en plus aux travaux des chercheurs liés à la simulation numérique :

Il y a eu beaucoup d’évolutions, et aujourd’hui les méthodes de maillage classiques sont souvent mises en difficulté. Pour régler les failles, assurer robustesse et automatisme à des opérations toujours plus complexes, il a fallu créer une nouvelle classe de génération de maillages adaptés.

… pour un impact économique considérable

Travailler pour une PME ayant des domaines d’application si pointus lui a permis d’être confronté à de réelles problématiques, de mettre à l’épreuve le fruit de ses recherches : « Cela a été et reste un vrai atout pour moi. Il ne s’agit pas seulement d’une utilisation académique, mais d’applications concrètes. Notre impact pour les entreprises est réel ! » Charles Leca, mesure, en effet, les résultats de cette collaboration : « Sans Adrien, il y a certains marchés qu’on n’aurait pas pu toucher. Il a largement contribué à l’essor de l’entreprise d’un point de vue commercial. Quant à notre image, cela nous permet d’être à la pointe, voire en avance sur la concurrence » . Aujourd’hui, 20 % du chiffre d’affaires de l’entreprise découle directement du logiciel créé par Adrien Loseille.

Les deux collaborateurs étaient présents à la remise du prix FIEEC le 18 octobre dernier. Pour eux, il est essentiel de valoriser l’apport des scientifiques dans le monde industriel et de souligner que des chercheurs participent à la création d’emplois, génèrent de la croissance et jouent un rôle considérable dans la valorisation des technologies.

Ils évoquent aussi une belle histoire humaine qui s’est écrite autour ce partenariat en trouvant une temporalité adaptée à leurs deux univers :

Pour les chercheurs comme moi, nous explique Adrien Loseille, ce qui est particulièrement important c’est d’être soutenus, en confiance avec les industriels. Qu’ils nous laissent le temps de développer sans mettre en danger leurs impératifs commerciaux.

Ce prix est un véritable encouragement à poursuivre la collaboration et à multiplier ses applications. Le secteur du numérique est en perpétuel mouvement ; de plus en plus d’entreprises s’y intéressent car elles ont besoin d’applications de plus en plus complexes, de solutions de plus en plus innovantes . Adrien Loseille et Charles Leca sont convaincus que le dialogue entre le monde académique et les industriels, qu’ils ont contribué à écrire, a un bel avenir devant lui.